Un bébé prématuré et malvoyant demande beaucoup d’attention et de prise en charge médicale. L’organisation des journées est très importante.

Cela dit, pour Youna c’est le cas depuis sa sortie de l’hôpital, donc cela me paraît « normal ». J’oublie qu’un bébé n’a pas besoin d’aller au moins une fois par jour voir un praticien de la santé.

 

Un prise en charge précoce obligatoire pour les bébés prématurés

 

D’ailleurs au départ ça me stressait. Je pensais que pour Youna ce n’était pas une vie de bébé. Je m’en voulais de lui faire endurer tout ça.

Mais aujourd’hui je ne regrette rien, c’est primordial pour ces bébés de les accompagner dans leur développement moteur et sensoriel.

 

Un emploi du temps de ministre

 

Lundi : 9h30 – MEDEK ; 11h15 – Ergothérapeute ; 17h – MEDEK

Mardi : 9h30 – MEDEK ; 17h30 – Kiné

Mercredi : 18h30 – Kiné

Jeudi : 18h – Kiné

Vendredi : 9h – Psychomotricité ; 17h – MEDEK

Samedi : 9h45 – musicothérapie ; 10h30 – MEDEK ; 17h – MEDEK

Dimanche : 10h – MEDEK ; 17h – MEDEK

L’ennui on ne connaît pas, les craquages ? Oui souvent, mais on rebondit et on a une sacré motivation : ………. LES PROGRÈS DE YOUNA 🙂

 

L’organisation

 

Sans organisation on ne fait pas grand chose. On n’a pas beaucoup de temps pour « ne rien faire », mais on y arrive quand même.

On adore faire de grandes promenades en poussette. On doit bientôt découvrir le vélo, sur porte bébé, on attend plus que le « soleil ».

Papa et maman travaille à temps plein et on a une nounou géniale qui ne nous fait pas la tête quand j’arrive très souvent en retard ;).

Pour m’aider, j’ai un agenda mais pas un tout simple, un agenda Mr. Wonderful. C’est super ludique, avec des autocollants, des mémos, des petites phrases motivantes…

Et une fois par semaine, avec papa on fait des “points agenda”. Notre organisation fonctionne parce qu’on est « deux » !

 

Journée de présence parentale

 

J’utilise des congés de présence parentale. Il faut faire une demande à l’employeur 2 mois avant pour une période de 6 mois, ou l’on peut demander des jours de congé pour présence parentale. L’employeur ne peut pas refuser, mais ces congés ne sont pas rémunérés. En parallèle, il faut faire en même temps une demande à la CAF pour bénéficier d’une allocation de présence parental de 42 € par jour non travaillé. C’est un dossier à remplir avec un certificat médical justifiant ce besoin.

 

Prendre soin des parents aussi

 
Les parents sont le pilier de bébé. Pour tenir la distance, il faut savoir se ménager. Ce n’est pas facile, car on est pris dans la routine quotidienne. Ca roule, mais si le rythme est trop effréné, ça craque… 🙁

Il faut réussir à se trouver des petits moments de détente. Je ne suis vraiment pas un bon exemple pour ça…

Ce n’est pas facile à appliquer, on est vite tenté de tout donner à son petit bébé, mais c’est pourtant très important de s’accorder du temps pour soi de temps en temps. Même si ce sont de petites choses qui peuvent vous sembler futiles (prendre un bain, lire un magazine, regardez une série, faire une petite sieste…), vous vous rendrez rapidement compte que ça vous fera du bien et que vous serez reboosté et plein d’énergie pour vous occuper de votre petit bout.

Si vous avez des trucs pour vous détendre et réussir à concilier sa vie de personnelle et s’occuper de son bébé, je suis preneuse.

 

Bisous tout doux