Maman de bébé prématuré : un boulot à temps plein

5 mai 2016 1 Commentaire

La vie de parent de bébé prématuré n’est pas de tout repos. On ne pense plus pour 1 mais pour 2 voir 3 !

Je me suis toujours dit que ça ne me faisait pas peur de m’occuper d’un enfant. D’ailleurs, ça ne me fait pas peur, mais j’aimerais juste que les journées soient plus longues.

La naissance d’un bébé est un moment joyeux, pleins de bon moment, de surprises….

 

Parfois ces naissances sont difficiles, car le petit bébé ne naît pas comme on se l’imaginait.

Mon bébé est né en avance, c’est une petite fille très grande prématurée. Elle présente des séquelles dû à cette prématurité, nous devons donc tenter de les atténuer.

Comment rallonger une journée ?

Je n’ai évidemment pas la réponse, mais voilà l’explication de cette rubrique « Gagner du temps » !

J’ai décidé d’illustrer cette rubrique par des petites fées. Elles représentent des petits coups de pouce que l’on peut avoir lorsqu’on en a besoin.

bouton-blog-gagner-du-temps

Un bébé prématuré est sous haute surveillance, au moins durant ses deux premières années. Il y a des prises en charge prévues, il faut booster un peu le pédiatre pour qu’il nous aide à trouver les bons interlocuteurs.

Le plus important est de connaître les possibilités. Et lorsqu’on commence et qu’on voit que ça marche, on est à 100%.

Un emploi du temps bien organisé

Youna a besoin de 3 séances de kiné, 1 d’ergothérapie et 1 de psychomotricité par semaine.Elle va une fois par semaine à la musicothérapie et une fois tous les quinze jours à l’Institut des Jeunes Aveugles de Lille (IJA). Sans oublier des rendez vous plus ponctuels chez le pédiatre, le pneumologue et l’ophtalmo.

C’est beaucoup pour un petit bébé, mais aussi pour les parents. J’essaye de trouver des « trucs » pour gagner du temps et pour supporter cet emploi du temps où il faut concilier vie personnelle, professionnelle, familiale, …

Parfois je pense ne pas pouvoir y arriver et, hop, une petite idée lumineuse, une rencontre inopinée ou un coup de téléphone réconfortant.

Ça me fait du bien de me dire qu’il y a des petits coups de pouce (ou fées :)) qu’il faut savoir saisir.

Bisous tout doux.

1 Commentaire

  1. Répondre

    Dominique

    25 mai 2016

    Super article vraiment bien rédigé comme toujours! On ne se rend pas compte de tous les effets de la grande prématurité et de tout ce que ça implique pour les parents et pour l’enfant!! Cet article nous éclaire un peu plus sur le développement psychomoteur!
    Tu es une super maman très courageuse!!!Youna ne peut que progresser!!!gros bisous

Laisser un commentaire