L’école pour un enfant en situation de handicap : a-t-on le choix ?

31 août 2018 0 Commentaires

Depuis le 11 février 2005, la loi pour l’égalité des droits et des chances permet à tous les enfants « sans distinction » d’aller à l’école. Une nouvelle approche lui est consacrée : quels que soient les besoins particuliers de l’élève, c’est à l’école de s’assurer que l’environnement est adapté à sa scolarité.

 

Comme d’habitude dans ce blog, je ne veux pas écrire un article sur l’inclusion scolaire, mais parler de ce sujet au travers de notre expérience. Seule l’éducatrice de Youna à l’Institut des Jeunes Aveugles (IJA) nous a soutenu dans notre projet d’inscrire Youna à l’école maternelle ordinaire. C’est grâce aux mamans qui m’ont poussées et convaincues que nous nous sommes lancé dans l’aventure.

Nous sommes le 31 août 2018. Youna a 4 ans et 2 mois. Elle est quasiment propre, elle tient debout avec un appui avant, elle est capable de faire 50 pas aidés, elle retient des chansons entières, elle connait et reconnait les couleurs, elle compte jusqu’à 10 en français, en allemand, en anglais et en polonais, elle sait se situer dans l’espace, elle est capable d’aller dans un nouveau lieu sans pleurer, sans réclamer son papa et sa maman… mais elle n’a pas le droit d’aller à l’école « ordinaire » parce qu’elle ne sait pas se déplacer et ne voit pas bien….

Evidemment nous ne sommes plus du genre à nous décourager. Donc au lieu d’avoir une petite vie tranquille de petite fille qui va à l’école, avec une personne qui pourrait l’accompagner pour se déplacer d’un endroit à l’autre, elle va aller dans 3 établissements différents, avec une dizaine d’intervenants… Est-ce logique ?

 

Voici le programme de notre petite Youna à partir de lundi prochain.

 

 

Programme pour Youna 2018/2019

 

Tous les jours de la semaine, sauf le mardi, Youna va aller à l’IEM Christian Dabbadie à Villeneuve d’Ascq.

7h30 : départ du taxi pour l’IEM

8h30 : IEM

16h30 : départ de l’IEM en taxi

17h15 : arrivée chez Nanie la nounou

18h : on rentre à la maison

Et le mardi matin, Youna est inscrite à l’école maternelle ordinaire. Elle n’a pas d’AVS accordée, mais pour le moment nous avons l’éducatrice de l’IJA qui assurera l’intérim en attendant un accord de 2-3 heures d’AVS par semaine. Si cela vous semble peu, il faut pourtant se contenter de ça et même, se sentir privilégié.

Le mardi après midi, Youna ira à l’IJA pour un atelier danse avec une psychomotricienne. Vous serez d’ailleurs tous invités au spectacle de fin d’année 😉

 

La rentrée

 

 

Vendredi 31 août 2018, 9h30

 

Aujourd’hui c’est la rentrée de Youna. Je l’accompagne avec son papa. Catherine, sa nouvelle éducatrice, l’accueil et la présente à ses nouveaux copains. Youna va passer la matinée à l’IEM. Elle fait la coquine et montre qu’elle sait ce qu’elle veut en retirant ses lunettes.

Nous revenons prendre le déjeuner avec elle et les copains afin de la rassurer. La sieste est difficile, Youna n’a pas son « gros câlin » pour s’endormir sereinement. En fin d’après midi, papa retourne la chercher. Beaucoup d’informations, autant pour Youna que pour nous.

Un petit weekend détente avant d’affronter la première semaine complète.

 

Les doutes…

 

Je suis encore une fois très fière de Youna et de sa capacité d’adaptation. Elle est toujours très angoissée au moment où elle se rend compte qu’elle change de lieu, de personne… Cela va toujours trop vite pour elle… Mais une fois ce cap passé, tout va bien.

Je suis beaucoup plus septique concernant la prise en charge à l’IEM. Je ne porte aucun jugement sur les personnes qui font le maximum et qui font correctement leur travail. Cependant, l’organisation même de la prise en charge dans un IEM est mauvaise…

Toutefois, je reste optimiste et je ferais le point dans quelques mois. Je pense que cette expérience va être bénéfique pour Youna et qu’elle va savoir s’approprier les bonnes choses et laisser de coté les mauvaises.

 

Bisous tout doux

Laisser un commentaire